Edition 2009 - du 4 au 27 septembre

21.01.2009

Bande à part
L’intitulé de la 13e édition des Journées photographiques de Bienne évoque la communauté, l’individu et leur interaction. Il peut être entendu comme un groupe qui est à part ou comme un individu qui se met volontairement à l’écart (selon l’expression « faire bande à part »). Vers quels groupes sociaux, communautés ou actes collectifs se porte l’intérêt des photographes dans le contexte actuel, à l’ère de l’individualisme ? Les 26 photographes représentés à la 13e édition des Journées photographiques de Bienne comprennent le medium photographique comme une entité qui dialogue avec le monde extérieur. Ils interrogent autant les communautés qui luttent pour leur survie dans un monde globalisé que les liens qui nouent l’individu aux différents groupes auxquels il participe par volonté ou contre son gré. Les images qui en résultent donnent des informations certes partielles sur ces groupes mais en révélant quelques constantes ou variations. Alors que certains travaux prennent pour objet les rites qui s’opèrent au sein d’une communauté pour exprimer son identité, donc sa différence, d’autres se penchent sur les caractéristiques spécifiques de l’individu au sein d’un groupe, qu’il s’agisse de la physionomie, des codes vestimentaires, ou des schèmes comportementaux.

website by aquaverde